Accueil I Motor Sports I People I Events  I Sports I Auto industrie  I Contacts I Links

 

Voir également notre caméra embarquée réalisée à l'occasion des Total 24 Hours of Spa.

Cliquez ici

Photos JF Miroir

porsche (0).jpg

porsche (1).JPG

porsche (10).jpg

porsche (11).jpg

porsche (12).jpg

porsche (13).jpg

porsche (14).jpg

porsche (15).jpg

porsche (16).jpg

porsche (17).jpg

porsche (18).jpg

porsche (19).jpg

porsche (2).jpg

porsche (3).jpg

porsche (4).jpg

porsche (5).jpg

porsche (6).jpg

porsche (7).jpg

porsche (8).jpg

porsche (9).jpg

 

 

Test Porsche 911 GT3 type 997 Francorchamps

Quatre jours après avoir pu découvrir le nouveau tracé du circuit de Spa Francorchamps lors de la septième édition des Porsche Days au volant d’une très équilibrée Porsche Boxster S et d’une Porsche 911 GT3 RS là comme copilote, nous avons pu piloter toute une après midi une Porsche 911 GT3 sur ce même circuit…..Moteur…

L’ambiance à bord donne tout de suite le ton. Gros extincteur, arceau boulonné, harnais de sécurité , des siéges baquets allégés en fibre de carbone et un volant sport en alcantara, des sièges baquets allégés en fibres de carbone avouez que pour une voiture dite de série, ça le fait !

Démarreur, le 3,6 litres  de 415 ch offre grâce à un échappement  sport spécifique une sonorité très rauque, très course. Enclenchement du Porsche active suspension management (PASM) qui corrige la rigidité des suspensions, engagement de la première vitesse et nous sommes parti pour quelques tours.

Directement, c’est la puissance vous collant littéralement aux siéges qui impressionne. La ligne droite des combes nous parait bien moins longue que d’habitude et la partie haute du circuit est avalée à vitesse grand V. Là, le châssis est tout simplement d’une agilité et d’un confort remarquable.

A l’arrivée du double gauche, les freins donnent toutes leurs puissances, la stabilité est toujours aussi bonne. Les différents virages de Stavelot montrent à quel point la boite de vitesse mécanique à six rapports offre une précision maximale.

Après avoir dévalé Blanchimont et ces deux gauches nous arrivons très rapidement dans la nouvelle chicane qui s’aborde dans l’autre sens. De nouveau, les freins sont époustouflants de longévité et de mordant. Remontée de tous les rapports tandis que voici déjà apparaître le virage de la source.

La sortie de celle-ci étant plus rapide qu’avant, la descente de l’eau rouge se fait de façon plus impressionnante, la Porsche ne bouge pas d’un poil et le raidillon est abordé plus vite encore. Pas de problème pour la GT3, celle-ci se montre imperturbable…Et nous voici reparti pour un tour, deux tours, trois tours, on voudrait que jamais cela ne s’arrête !

Porsche nous avait déjà habitué à des véhicules d’exceptions. Ils font de nouveau très fort avec une voiture qui, praticable au quotidien, devient une vrai bête de course dés qu’un circuit ce présente à vous.

Miroir J-F

 

 

 

Accueil I Motor Sports I People I Events  I Sports I Auto industrie  I Contacts I Links